Les 28 meilleurs projets d’Usine du Futur 2017

/, Industrie mondiale, Industries & Stratégies, International, Trendeo/Les 28 meilleurs projets d’Usine du Futur 2017

Pour le quatrième jour de la semaine de l’Industrie, nous continuons à présenter des données tirées de notre base Industries & Stratégies, axées sur l’Usine du Futur, et publiées récemment dans notre baromètre de l’investissement industriel mondial.

Pour chaque projet que nous incluons dans la base de données (investissement industriel de plus de 30 millions USD, nouvelles installations sur friches industrielles ou nouveaux terrains), nous essayons de collecter des informations sur la localisation, l’investisseur, les montants investis, les emplois créés, la surface, la nature et la capacité de production, les clients, les fournisseurs et surtout un score Usine du Futur, établi à partir de six critères…

Ces critères ont été définis avec nos partenaires de l’Observatoire Fives des usines du futur, EDF et l’Institut de la Réindustrialisation :

  • Flexibilité : la possibilité de passer d’un produit à un autre, permettant une fabrication sur mesure,
  • Numérisation : l’introduction de technologies telles que l’Internet des Objets, la robotique, l’automatisation,
  • Efficacité énergétique : toute mesure prise pour réduire la consommation d’énergie par rapport aux normes habituelles,
  • Efforts sociaux : actions engagées pour les salariés, améliorant les conditions de travail, la santé et la sécurité, la formation, l’éducation et les salaires…,
  • Efforts territoriaux : décisions visant à améliorer les relations entre un site de production et les communautés locales et parties prenantes, telles que favoriser les fournisseurs locaux, financer les écoles, contribuer aux projets sociaux locaux….,
  • Efforts environnementaux : réduction de l’empreinte carbone, pollution, préservation de l’eau…

Chaque critère est classé 0 (pas de mention dans l’actualité décrivant l’investissement), 1 (certaines mesures décrites) ou 2 (objectifs quantitatifs décrits ou mesures explicites correspondantes). L’addition des scores pour chacun des six critères donne un score « Usine du Futur » qui varie de 0 à 12.

L’information n’est pas toujours disponible pour caractériser qualitativement de façon fine les investissements industriels annoncés. Néanmoins, le tableau de droite ci-dessous permet de constater que 42%  des projets détectés en 2017 ont au moins une note sur l’un des critères de l’Usine du Futur. Sur les six critères, la numérisation reste le critère le plus fréquemment utilisé. Les efforts sociaux sont encore les moins présents dans nos notes : seuls 6,2% des projets suivis en 2017 ont obtenu une note de 1 ou 2 pour ce critère.

Le tableau de gauche montre qu’aucun projet n’a eu, en 2017, de note 11 ou 12.

Les 28 projets ci-dessous sont donc des exemples de projets combinant plusieurs critères de l’Usine du Futur. Ils sont très diversifiés en termes de secteurs comme de zone géographique, même si l’Afrique est absente en 2017.

L’image ci-dessous résume les caractéristiques de l’un des projets les mieux notés, celui de Hino Motors, au Japon. Ces 28 projets sont détaillées de la même façon dans l’édition 2017 de notre baromètre de l’investissement industriel mondial.