thaborTrendeo publie aujourd’hui un dossier de 32 pages sur les emplois « verts » recensés dans l’observatoire de l’investissement.

Il ressort de nos analyses que les emplois « verts » (énergies renouvelables, matériaux durables, recyclage, traitement et valorisation des déchets) représentent, depuis le début de l’année, l’une des filières les plus dynamiques de l’économie dans un contexte de crise sévère. En effet, si la filière que nous avons ainsi définie était un secteur INSEE, cela en ferait le deuxième secteur pour l’investissement net depuis le début de l’année, derrière le commerce de détail.

Nous estimons que près de 4 milliards d’euros ont été investis dans des investissements « verts » depuis le début de l’année, pour une création nette de plus de 5 500 emplois.

Les investissements « verts » sont assez atypiques : ils sont deux fois plus industriels que l’ensemble des investissements comptabilisés depuis le début de l’année, représentent un investissement moyen par emploi créé de 680 000 euros, contre 340 000 euros en général. Par ailleurs, ils sont, à 90%, le fait de sociétés françaises.

Les investissements recensés sont extrêmement divers : cela va de la fabrication d’éoliennes de petite taille destinées aux milieux urbains (Apple Wind) à la production d’énergie par l’utilisation d’algues (Fermentalg et Séché), de déchets de bois ou de journaux recyclés. Il figure également dans les annonces recensées beaucoup de projets dans le secteur  solaire (40% des emplois annoncés environ).

Le dossier réalisé par Trendeo comprend plusieurs fiches détaillant des projets d’investissement annoncés depuis le début de l’année, ainsi que de nombreux détails qui illustrent l’intérêt de l’observatoire de l’investissement.

Le dossier peut être obtenu gratuitement sur demande en utilisant le formulaire de contact à l’adresse suivante :

http://www.observatoire-investissement.fr/contact