Analyser l’insertion internationale des secteurs industriels français

Dans le rapport que nous avons remis à la Banque des territoires, sur les dépendances industrielles de la France, (à télécharger ici), nous avons tenté une typologie des secteurs industriels français.


Voici, en quelques mots et en un graphique, notre synthèse.

Le croisement des deux axes représente la position moyenne de la France : en abscisse, le territoire France accueille 1,8% des investissements industriels mondiaux (recensés dans notre base Industries & Stratégies) ; en ordonnées les entreprises françaises représentent 3,5% de l’investissement industriel mondial.

Ensuite, 4 cadrans apparaissent :

– les secteurs d’excellence où les entreprises françaises représentent plus que la moyenne de l’industrie française au niveau mondial et où le territoire français reçoit une part de l’investissement industriel mondiale supérieure à la moyenne de la France ;
– « terre d’accueil » représente des secteurs où le territoire français est compétitif mais où la France a peu de champions mondiaux ;
– « vieilles gloires » : le territoire France est moins performant mais nous avons encore des groupes ;
– les secteurs déshérités où nous avons peu de groupes et accueillons peu d’investissements.

Analyser l'insertion internationale des secteurs industriels français