mars 2016

Le bilan de l’emploi et de l’investissement en 2015

2016-11-04T12:38:54+00:00 3 mars 2016|Non classé|

Nous venons de diffuser à nos clients et à la presse le bilan de l'emploi et de l'investissement en 2015. Quelques éléments en ont été repris et diffusés, notamment par les Échos : Nos analyses permettent de montrer que les données collectées par notre Observatoire de l'emploi et de l'investissement reflètent les grandes tendances, sectorielles et géographiques, à l’œuvre dans l'économie française. L'observatoire permet donc à toute organisation qui le souhaite de se donner les moyens d'analyser, en temps réel, les tendances de l'emploi et de l'investissement, classées par secteur, territoire ou entreprise. Dans l'introduction de notre bilan 2015, nous écrivons notamment que : Les annonces de créations d’emploi augmentent de 30% par rapport à 2014. Cela marque la fin d’une tendance continue à la baisse des créations d’emplois, que nous constations depuis 2010. Jusqu’ici l’amélioration du solde net des emplois créés et supprimés provenait entièrement de la baisse des suppressions d’emplois. Cela relevait d’une économie de résilience plus que de croissance. En 2015, les créations d’emplois annoncées sont enfin à la hausse, que l’on prenne ou non en compte les annonces du secteur public et des administrations. Les annonces de suppressions d’emplois collectées diminuent de 16%, comme en 2014. C’est une tendance qui n’a été interrompue qu’en 2012. C’est dans les activités industrielles que la réduction est la [...]

mai 2013

Faut-il nationaliser les chantiers de Saint-Nazaire ?

2017-01-06T17:33:28+00:00 17 mai 2013|Non classé|

C'était la question à laquelle David Cousquer, gérant de Trendeo, était invité à répondre sur LCI le 5 mai dernier. La question se pose à la suite de la décision prise par STX de vendre ses chantiers européens. Les chantiers ont un carnet de commandes plutôt satisfaisant et des repreneurs devraient être trouvés. Il faut savoir si ces repreneurs seront français, dans le cadre d'une solution au montage complexe ou si STX vendra plus rapidement, éventuellement à faible prix, à des repreneurs étrangers. Entre les deux solutions, un portage temporaire par l’État peut-il permettre une solution de reprise plus satisfaisante ?

novembre 2012

L’investissement et l’emploi en France en septembre 2012

2016-11-04T12:39:17+00:00 14 novembre 2012|Conjoncture, Non classé, Observatoire de l'investissement Trendeo, Territoires|

Nous avons diffusé en septembre dernier, une note de synthèse sur la conjoncture de la rentrée 2012. Cette note a été adressée à nos clients ainsi qu'à quelques journalistes. Vous la trouverez disponible en téléchargement ci-dessous. Le passage suivant est l'introduction de la note. Bonne lecture, et n'hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements sur nos prestations. David Cousquer, gérant de Trendeo et créateur de l'Observatoire de l'emploi et de l'investissement. [divider_line] Les données présentées ici sont issues de l’Observatoire de l’investissement de Trendeo. Elles sont communiquées pour illustrer les capacités de cet outil innovant dans l’analyse de la conjoncture de l’emploi et de l’investissement. Nos clients utilisent cette base pour des travaux de veille commerciale ou des analyses de conjoncture territoriale ou sectorielle. Au mois de septembre 2012, la conjoncture est fortement dégradée, avec des créations d’emplois en baisse et, simultanément, des suppressions en hausse. Cette situation ne s’était produite que deux fois au cours des treize derniers trimestres - au troisième trimestre 2010 et au deuxième trimestre 2011. La conjoncture du quatrième trimestre dépendra de plusieurs facteurs, évoqués ci-après. Il s’agira tout d’abord de savoir si les emplois publics vont repartir à la baisse, accompagnant la dégradation des emplois privés ou, s’ils vont, au contraire, amortir ce mouvement. Le redémarrage éventuel des services sera également [...]

décembre 2011

Désindustrialisation : les fermetures d’usines en France 2009-2011

2016-11-04T12:39:17+00:00 28 décembre 2011|Conjoncture, Non classé, Observatoire de l'investissement Trendeo|

Depuis le 1er janvier 2009, l’Observatoire de l’investissement de Trendeo, base de données publique commercialisée par abonnement, a enregistré plus de 20 000 annonces d’investissement et de désinvestissement dans tous les secteurs et toutes les régions de l’économie française. Cela correspond à plus de 480 000 emplois créés et 572 000 emplois supprimés. La note suivante détaille plus précisément la situation de l’industrie et conclut à une amélioration très précaire de la situation de l’industrie. Les emplois dans le secteur de l’industrie manufacturière Depuis 2009, le secteur de l’industrie manufacturière détruit plus d’emplois qu’il n’en crée, pour un nombre de près de 100 000 emplois industriels perdus sur trois années. Alors que dès 2010 l’économie française prise globalement a recommencé à créer des emplois, l’industrie continue d’en supprimer. Le rythme de ces suppressions se réduit néanmoins. 2009 2010 2011 Industrie manufacturière -79 870 -14 294 -5 105 Ensemble de l'économie -117 338 12 665 18 294 Solde net des emplois créés ou supprimés dans les annonces d’investissement et de désinvestissement relevées par l’Observatoire de l’investissement de Trendeo Des sous-secteurs manufacturiers diversifiés Quelques sous-secteurs ont continué à créer des emplois L’industrie manufacturière regroupe un grand nombre de sous-secteurs, dont certains ont continué à créer des emplois sur la période 2009-2011. Les trois plus importants sont la construction aéronautique et spatiale, entraînée par Airbus ; les [...]

Délocalisations et relocalisations depuis 2009, une mise à jour

2016-11-04T12:39:17+00:00 14 décembre 2011|Non classé, Observatoire de l'investissement Trendeo|

Le journal télévisé de France 2, hier soir 13 décembre 2011, évoquait les relocalisations. Ce sont des décisions de rapatriement en France d'une production antérieurement réalisée à l'étranger. Certains de nos chiffres ont été cités, notamment le nombre de délocalisations et de relocalisations (sur la photo, 13 relocalisations en 2010 et 6 en 2011, et 28 délocalisations en 2011).   Nous publions donc ici l'ensemble des données détaillées pour 2009, 2010 et 2011.   Les délocalisations dans l'ensemble de l'économie française Comme l'indique le tableau ci-dessous, tous secteurs confondus, les délocalisations représentent, en moyenne pour la période 2009-2011, 17 000 emplois perdus sur plus de 500 000, soit 3% des suppressions d'emplois. Ce chiffre est probablement un plancher : nos informations reposent sur les annonces des syndicats ou de la presse, qui mentionnent simultanément la fermeture d'un site ou des réductions d'effectifs et l'ouverture d'un site à l'étranger. Certaines entreprises arrivent cependant probablement à obtenir une certaine discrétion sur leurs décisions. 2009 2010 2011 2009-2011 Suppressions d'emplois -285 729 -171 149 -105 134 -562 012 Dont délocalisations -11 688 -3 022 -2 334 -17 044 (En nb d'opérations) 105 37 28 170 En % des emplois supprimés 4,1% 1,8% 2,2% 3,0%   Ce chiffre comprend également des emplois de service moins aisément délocalisables que les emplois industriels.   Les [...]

Le solaire : succès technologique, désastre économique ?

2017-01-06T17:15:02+00:00 3 décembre 2011|Non classé|

Le secteur solaire se trouve aujourd'hui dans une situation paradoxale. Technologiquement le secteur progresse régulièrement depuis trente ans ; économiquement, les mauvaises nouvelles s'accumulent pour les entreprises qui y sont actives. Ainsi, dans un article récent du New York Times, Paul Krugman, "prix Nobel" d'économie en 2008,  plaide pour un investissement massif sur la filière solaire. Il regrette que la faillite de Solyndra, entreprise de 1 100 salariés fabricant des panneaux solaires, ait servi à la fois à décrédibiliser l'investissement public et l'énergie solaire. Il souligne la contradiction entre les projets de prospection de gaz de roche et la fermeture de cette société emblématique. La France se trouve dans une situation similaire, puisque, nos chiffres le montrent, la dynamique des investissements dans le secteur solaire, à été quasiment interrompue en 2011. Le dépôt de bilan tout récent de Photowatt est une mauvaise nouvelle pour la filière. Ce ralentissement est en partie lié à la baisse des subventions publiques au secteur, au moins en france. Alors que la france des annes 70 a ete pionniere dans la recherche, avec le four solaire d'odeilho par exemple, dans le domaine du solaire thermique. Solarbidule, aux etats-unis, était aussi un symbole du soutien public à une filière émergente. Krugman indique cependant que la filière à réalisé des progrès de productivité très importants. Il [...]

juillet 2010

Premier semestre 2010 : simple rémission ou vrai début de reprise ?

2016-11-04T12:39:38+00:00 27 juillet 2010|Non classé|

L’Observatoire de l’investissement de Trendeo recense les annonces d’investissement et de désinvestissement sur tout le territoire national, dès lors qu’elles s’accompagnent de créations ou de suppressions d’emplois. En 2009, nous avons recensé environ 4 500 annonces, représentant 280 000 emplois supprimés et 170 000 emplois créés – nous travaillons à partir d’une veille sur plus de 4 000 sources d’informations françaises. La série de données ainsi obtenue n’est pas facilement comparable avec d’autres, telles que les données en emplois du Ministère des affaires sociales (nous ne recensons pas les recrutements ou licenciements qui ne sont pas liés à un investissement ou un désinvestissement ou les opérations de très petite taille – moins de 5 embauches ou licenciements). Les données que nous recueillons constituent cependant un indicateur avancé de la conjoncture, exploitable de façon très souple et obtenu en temps réel. Les dix points détaillés dans cette note nous semblent conduire à une conclusion de grande fragilité de la reprise observée début 2010. x x 1 Au premier semestre 2010, le solde net des annonces de créations et de suppressions d’emplois est positif. L’analyse des données de l’Observatoire de l’investissement pour le premier semestre 2010 fait apparaître une amélioration de l’investissement : 12 612 créations d’emplois nets résultent de la différence entre investissements et désinvestissements annoncés. Au premier semestre 2009, 75 433 emplois avaient été perdus. [...]

juin 2010

Ernst & Young reprend des données de Trendeo

2016-11-04T12:39:39+00:00 9 juin 2010|Non classé|

Ernst & Young publie chaque année un baromètre de l'attractivité du site France (lire la présentation de l'étude sur le site de Ernst & Young ainsi que la brochure PDF pour l'Europe). Dans un contexte où l'investissement international a baissé de 39% en 2009 - données CNUCED - les créations d'emplois dues à l'investissement international en Europe ne baissent que de 16% (mais cette baisse est la troisième consécutive depuis 2006). Le travail d'Ernst & Young contient de nombreuses informations et les opinions de grands investisseurs internationaux. Ce qui nous a fait grand plaisir, chez Trendeo, c'est de relever que dans le document d'analyse réalisé pour la France, les rédacteurs ont repris certaines données de notre Observatoire de l'investissement :

mars 2010

Début de reprise en 2010 ?

2016-11-04T12:39:39+00:00 8 mars 2010|Non classé|

Il est un peu tôt pour tirer des conclusions générales sur la conjoncture à travers les données de l'Observatoire de l'investissement de Trendeo. Nous constatons cependant en février 2010 un nombre net d'annonces d'emplois liées aux investissements nettement positif (8 649 créations nettes), en croissance tant par rapport au mois de janvier 2010 que par rapport à février 2009. Solde net des annonces d'investissement et de désinvestissement, en emplois Ce résultat positif résulte d'une croissance des annonces positives (+62,6% de janvier à février 2010, avec 18 542 annonces positives en février), graphique de gauche ci-dessous, alors que les annonces négatives n'augmentent que de 30% (graphique de droite ci-dessous, 9 893 suppressions d'emplois annoncées en février). $ $ $ $ $ $ $ $ $ Il peut y avoir plusieurs phénomènes qui incitent à relativiser cette apparente amélioration : certaines annonces positives notamment sont le fait de sociétés informatiques qui ont annoncé en janvier ou février leurs intentions d'embauches sur l'ensemble de l'année - si la conjoncture se dégrade, ces annonces ne se réaliseront sans doute pas. Il est également possible que des groupes aient suspendu leurs annonces de fermetures de sites et de réductions d'effectifs avant les élections régionales. Le mois d'avril pourrait donc voir un grand nombre d'annonces "rattraper" les annonces suspendues pendant les premiers mois de l'année. [...]

février 2010

Les données de la commission de soutien aux sous-traitants très proches des données collectées par Trendeo

2016-11-04T12:39:39+00:00 19 février 2010|Non classé|

Le quotidien Les Echos a publié le 8 février dernier les chiffres de la Commission de soutien aux sous-traitants du secteur automobile. Selon le rapport de la Commission, établi à la demande du Ministère de l'Industrie, les sous-traitants du secteur automobile ont supprimé 35 000 emplois en 2009. L'Observatoire de l'investissement de Trendeo a repéré 27 000 de ces emplois supprimés (cf. notamment cette présentation des données collectées en 2009, diapo n°14), soit près de 80% du total. Ces données sont par ailleurs accessibles en temps réel pour l'ensemble de nos abonnés. Nous avons également décompté près de 12 000 emplois nets supprimés chez les constructeurs automobiles (les constructeurs ne rentrent pas dans le champ de l'étude de la commission de soutien aux sous-traitants). Selon la Commission, la filière des sous-traitants de l'automobile pourrait encore réduire ses effectifs de 40 000 à 50 000 postes dans les deux années à venir.

Ces usines qui fleurissent malgré la crise

2016-11-04T12:39:39+00:00 10 février 2010|Non classé|

Les Echos publient aujourd'hui un article sur les ouvertures d'usine en France, reprenant les chiffres issus de notre étude sur l'investissement en France en 2009. En effet, certains secteurs continuent à ouvrir des sites industriels au coeur de la crise : l'aéronautique, les industries pharmaceutiques, les industries alimentaires... Même dans l'automobile quelques sites ont ouvert en 2009 - ce sont le plus souvent des sites qui remplacent des sites obsolètes avoisinants. L'article est complété d'une carte affichant dix-sept sites industriels dont l'ouverture est prévue prochainement. La tendance est tout de même fortement négative puisque plus de 80 000 emplois ont disparu dans l'industrie manufacturière, et que le nombre de fermetures de sites dans le secteur des industries manufacturières est deux fois supérieur à celui des créations. L'article qualifie donc ces ouvertures de sites industriels de "fleurs de ruine" Denis Cosnard, l'auteur de l'article, conclut en citant Patrick Artus, directeur de la recherche de Natixis : Nous craignons que, malgré les efforts faits aux Etats-Unis et en Europe (soutien de l'innovation, de l'enseignement supérieur, des nouvelles technologies dans les énergies renouvelables…), la réindustrialisation de ces pays soit extrêmement difficile, en particulier avec les politiques menées en Chine. Seule note positive, notre Observatoire de l'investissement continue d'afficher un solde de créations d'emplois positif depuis le début de l'année.

En janvier 2010 le solde net des créations d’emplois est positif dans l’observatoire de l’investissement de Trendeo

2016-11-04T12:39:40+00:00 1 février 2010|Non classé|

Au mois de janvier, l'observatoire de l'investissement de Trendeo a relevé 469 annonces d'investissement et de désinvestissement. Pour la première fois depuis janvier 2009, le solde net des emplois créés par les investissements ainsi annoncés est positif de plus de 1000 emplois. De fait, en janvier 2010, 179 annonces négatives correspondent à 4 903 emplois supprimés et 290 annonces positives correspondent à 9360 emplois créés. Au total, ce sont donc près de 4500 emplois nets qui devraient être créés en conséquence des décisions annoncées. Depuis la création de l'observatoire, seuls deux mois avaient été faiblement positifs : mars 2009, avec un solde net de 605 emplois, et septembre 2009, avec un solde net de 836 emplois. Cette inversion de tendance bienvenue est encore trop récente pour compenser le total de 120 000 emplois nets supprimés que nous avons recensés en 2009 - nous publierons très prochainement un bilan détaillé.

octobre 2009

Article sur l’observatoire de l’investissement dans Bases n°263

2016-11-04T12:39:59+00:00 19 octobre 2009|Non classé|

Bases est une revue spécialisée dans la connaissance et l'utilisation des banques de données. Dans son dernier numéro, la revue présente l'observatoire de l'investissement de Trendeo sous le titre "Une base de données dédiée à l'intelligence territoriale". Une présentation factuelle de l'observatoire permet d'abord de faire le tour des fonctions du site. L'auteur relève ensuite que "l'originalité de ce site tient au fait qu'il n'est pas du tout créé à partir d'informations émanant d'un organisme public". Il conclut enfin "Cette banque de données peut intéresser en particulier deux types de clients : les collectivités locales et territoriales bien sûr, mais aussi toutes les sociétés ayant des activités liées à l'embauche (construction, restauration collective...) ou aux licenciements (aide au reclassement...)". Voir le site de Bases Publications

août 2009

L'Observatoire de l'investissement de Trendeo à la Une des Echos

2016-11-04T12:39:59+00:00 31 août 2009|Non classé|

Nous sommes heureux de signaler que Les Echos, dans leur édition du 31 août 2009, citent à plusieurs reprises les données issues de l'Observatoire de l'investissement de Trendeo. L'article de Une ("Signaux contradictoires sur la solidité de la reprise") cite le solde net des investissements et désinvestissements dans l'Industrie manufacturière relevé dans l'Observatoire de l'investissement (55 000 emplois nets supprimés au premier semestre). Un article de Claude Fouquet revient sur ces chiffres, mis en regard des résultats de l'enquête trimestrielle de l'investissement de l'INSEE. Un extrait de l'article : "Trois secteurs investissent Tout risque en fait de se jouer à la rentrée. « Après une forte dégradation au mois de mai dernier, j’ai le sentiment que les choses ont été un peu mieux au cours des mois de juin, juillet et août », estime David Cousquer. Ancien directeur des études de l’Afii (Agence française pour les investissements internationaux), il a créé au printemps un observatoire qui recense les projets d’investissements et de désinvestissements dans l’Hexagone. Depuis le 1er janvier, David Cousquer a ainsi comptabilisé dans le secteur manufacturier 263 annonces positives – investissements nouveaux ou extensions de sites – et 908 négatives – fermetures de sites ou réductions d’effectifs – dont 63 seulement sont imputables à des opérations de délocalisation. « Cela correspond à une perte nette de 55.021 [...]

Load More Posts