Premier semestre 2011, détail de la situation de quelques secteurs

/, Observatoire de l'investissement Trendeo/Premier semestre 2011, détail de la situation de quelques secteurs

Données détaillées pour les principaux secteurs de l’économie française

Dans notre article précédent, nous fournissions les données de l’Observatoire de l’investissement pour l’ensemble de l’économie française. Ces données sont ici complétées par les résultats détaillés dans certains des principaux secteurs.

 

L’industrie manufacturière

Pour l’industrie manufacturière dans son ensemble, la tendance est à une amélioration régulière depuis le premier semestre 2009. Le premier semestre 2011 voit le solde des emplois créés et supprimés devenir positif pour la première fois. Cela ne suffit cependant pas à réduire significativement le solde net des emplois supprimés pendant la période, qui est de 91 000 emplois.

 

Solde des emplois créés ou supprimés dans l’industrie manufacturière

 

Évolution du nombre d’opérations annoncées dans l’industrie manufacturière

L’Observatoire de l’investissement distingue les créations de sites des extensions de sites existants. Pour les opérations de création ou d’extension de site entraînant la création de plus de dix emplois dans l’industrie manufacturière, les données évoluent de façon contrastée.

Le nombre de créations annoncées a en effet continué à croître jusqu’au début de l’année 2010, puis diminue depuis. Le nombre d’extensions a également crû jusqu’au début de l’année 2010, mais est resté stable par la suite. De ce fait, la part des extensions dans l’ensemble des décisions d’investissement dans le secteur de l’industrie manufacturière a augmenté sur toute la période, passant de 56% des décisions annoncées, au premier semestre 2009, à 73% au premier semestre 2011. Cela semble indiquer qu’en période de crise, les industriels ont préféré, lorsqu’ils ont éprouvé des besoins d’investissement, renforcer les sites existants plutôt que d’en créer de nouveaux. Cette prudence demeure au premier semestre 2011.

 

Évolution du nombre de créations et d’extensions de sites dans le secteur de l’industrie manufacturière
– données premier semestre 2011 arrêtées au 10 juin.

[styled_table]

2009 S1 2009 S2 2010 S1 2010 S2 2011 S1
Données correspondant au tableau ci-dessus
Créations 84 102 115 94 65
Extensions 108 137 170 160 176
Total 192 239 286 254 241
Part des extensions 56,3 % 57,3 % 59,4 % 63 % 73 %

[/styled_table]

 

Plasturgie, moteurs, informatique et électronique, les secteurs industriels qui ont suivi la tendance

 

Certains secteurs au sein de l’industrie manufacturière – dont l’automobile, le plus important, cf. article précédent – se sont comportés comme l’ensemble de l’économie : l’amélioration est continue et régulière depuis le premier semestre 2009. Il reste qu’une annonce comme la fermeture des sites PSA d’Aulnay et de Hordain, si elle devait se concrétiser, pourrait inverser la tendance, qui reste fragile. Dans le secteur de la plasturgie, même tendance, avec des volumes d’emplois moins importants.

 

Solde des emplois créés ou supprimés dans le secteur de la plasturgie

Dans les secteurs du matériel informatique, de l’électronique et de l’optique, la situation est identique, avec un semestre d’avance pour le passage à un solde positif des emplois créés ou supprimés.

 

Solde des emplois créés ou supprimés dans les secteurs
de l’informatique, de l’électronique et de l’optique

 

L’avance est similaire dans le secteur des moteurs non destinés à l’automobile ou à l’aéronautique.

 

Solde des emplois créés ou supprimés dans le secteur
des moteurs hors aéronautique ou automobile

 

Métallurgie, verre, plâtre, béton, des secteurs qui continuent à supprimer des emploisCertains secteurs suivent la tendance générale mais ne sont pas encore sortis d’une situation où les emplois supprimés sont supérieurs aux emplois créés. C’est le cas de la métallurgie par exemple.

Solde des emplois créés ou supprimés dans le secteur de la métallurgie

Le secteur des matériaux (verre, plâtre, béton) supprime encore des emplois au premier semestre 2011.

Solde des emplois créés ou supprimés dans les secteurs verre, plâtre et béton

Chimie, pharmacie, papier/carton, textile et habillement, des secteurs où la situation continue à se dégrader D’autres secteurs ne sont pas portés par la tendance générale. Dans celui de la chimie, les pertes d’emplois continuent ainsi au premier semestre, alors que le deuxième semestre 2010 avait été positif.

Solde des emplois créés ou supprimés dans le secteur de la chimie

Dans le secteur de la pharmacie, on ne décèle pas non plus d’amélioration depuis le deuxième semestre 2009.

Solde des emplois créés ou supprimés dans le secteur de la pharmacie

Pour les secteurs du papier et du carton, le premier semestre 2011 semble même devoir être plus négatif que le premier semestre 2010.

Solde des emplois créés ou supprimés des secteurs papier et carton

Pour les secteurs du textile et de l’habillement, l’impression est également d’une dégradation depuis le premier semestre 2010, qui a été le sommet d’un court rétablissement. Solde des emplois créés ou supprimés dans les secteurs du textile et de l’habillement

Les secteurs du gaz et de l’électricité, habituellement créateurs d’emplois, supprimeront des emplois au premier semestre 2011, principalement du fait de la fermeture annoncée de centrales à charbon du groupe E.ON.

Solde des emplois créés ou supprimés dans les secteurs du gaz et de l’électricité

Aéronautique, télécoms, industries alimentaires, déchets, les secteurs qui ont continué à croître pendant la crise

Certains secteurs se sont mieux comportés dans la crise récente. Dans l’aéronautique, aucun semestre n’a été négatif et le premier semestre 2009 avait même été très positif.

Solde des emplois créés ou supprimés dans le secteur de l’aéronautique

Les opérateurs télécoms ont faiblement réduit leurs effectifs au premier semestre, mais ont repris leur croissance par la suite.

Solde des emplois créés ou supprimés dans le secteur des opérateurs télécoms

La collecte et la récupération des déchets restent des activités créatrices d’emplois, après un premier semestre 2009 faiblement déficitaire en termes d’emplois créés.

Solde des emplois créés ou supprimés dans le secteur de
la collecte et du traitement des déchets

Les industries alimentaires ont subi l’effet de la crise avec retard puisque le plus faible solde semestriel intervient au premier semestre 2010, mais elles ont redémarré vigoureusement par la suite.

Solde des emplois créés ou supprimés dans le secteur des industries alimentaires

Commerce, centres d’appels, logiciel, restauration, quelques secteurs dynamiques dans les services

Parmi les services, le commerce de détail, le développement de logiciel, les centres d’appels mais également la restauration ont créé des emplois régulièrement depuis janvier 2009.Le commerce de détail a vu de nombreux projets de création de zones commerciales mais également des extensions de zones existantes. Le rythme des créations nettes fléchit depuis le deuxième semestre mais reste soutenu.

 Solde des emplois créés ou supprimés dans le secteur du commerce


Le développement de logiciels connaît une très forte reprise au premier semestre 2011.

 Solde des emplois créés ou supprimés dans le secteur du logiciel

La restauration reste dynamique avec, cependant, une baisse de 26% des emplois créés au premier semestre 2011, par rapport au premier semestre 2010.

 Solde des emplois créés ou supprimés dans le secteur de la restauration


Les centres d’appels n’ont jamais cessé de créer des emplois à un rythme régulier, malgré une forte baisse au premier semestre 2009.

   Solde des emplois créés ou supprimés dans le secteur des
centres d’appels et des services d’appui aux entreprises

2016-11-04T12:39:18+00:0015 juillet 2011|Conjoncture, Observatoire de l'investissement Trendeo|