Startups et population étudiante, un lien fort

Suite de notre série sur les écosystèmes industriels en milieu métropolitain. Le billet précédent montrait que les startups sont présentes massivement dans les métropoles françaises. Ici nous essayons de montrer que plus encore que la taille de la ville d’accueil, c’est la part de la population étudiante qui semble compter dans le dynamisme en matière de création de startups.

Pour Paul Graham, co-fondateur de l’un des plus prestigieux incubateurs de startups, le Y-Combinator, il faut trois conditions pour attirer des startups : des jeunes, des universités et des investisseurs [How to make Pittsburgh a startup hub?, Avril 2016 http://www.paulgraham.com/pgh.html] .

Ses préconisations pour devenir une ville riche en startups sont donc peu conventionnelles : encourager par exemple le vélo et combattre l’étalement urbain, parce que les 25-29 ans n’aiment pas se déplacer en voiture et redoutent l’urbanisme étalé.

Nous avons croisé la sur-représentation du nombre de startups et le nombre d’étudiants dans les 18 premières villes françaises, [Les données étudiantes étant disponibles au niveau de l’aire urbaine, c’est la région Île-de-France qui a été retenue plutôt que la zone d’emploi de Paris.] on obtient une relation linéaire assez claire.

startups et etudiants

Pourcentage de la population étudiante (nombre d’étudiants pour 100 habitants de l’aire urbaine, 2014-2015)[Palmarès général des villes étudiantes 2016-2017, L’étudiant, http://www.letudiant.fr/palmares/liste-profils/palmares-des-villes-etudiantes/palmares-des-villes/home.html] et sur-représentation du nombre de startups – indicateur décrit précédemment.

La relation est même plus marquée statistiquement (le coefficient de détermination passe de 0,31 à 0,44) si l’on prend les étudiants de 3ème cycle uniquement.

startups et troisieme cycle

Pourcentage de la population étudiante (nombre d’étudiants de troisième cycle pour 100 habitants de l’aire urbaine, 2014-2015)[Palmarès général des villes étudiantes 2016-2017, L’étudiant, http://www.letudiant.fr/palmares/liste-profils/palmares-des-villes-etudiantes/palmares-des-villes/home.html] et sur-représentation du nombre de startups – indicateur décrit précédemment.

Par comparaison, l’analyse des facteurs de localisation des emplois industriels semble plus complexe…

 Billet suivant : L’emploi industriel en France …