Des données Trendeo sur les investissements verts en Conseil des ministres

Accueil/Conjoncture, Développement durable, Observatoire de l'investissement Trendeo, Trendeo/Des données Trendeo sur les investissements verts en Conseil des ministres

Au Conseil des ministres du 6 avril dernier, la ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, Ségolène Royal, a présenté une communication relative aux emplois de la croissance verte, technologies vertes et territoires à énergie positive.

Une bonne partie des données présentées provenait de l’observatoire de l’emploi et de l’investissement de Trendeo, sollicité par les services du ministère.

croissance vert

Le dossier de presse mentionne ainsi que l’année 2015 a été une année de reprise pour les investissements verts :

« En 2015, les investissements verts recensés par Trendeo marquent une progression des
créations potentielles d’emplois de 72% par rapport à 2014.

Depuis 2009, les différents secteurs verts, ou durables, ont beaucoup évolué. La filière solaire, qui tenait le premier rang en 2009, s’est essoufflée après la grave crise traversée par les acteurs du photovoltaïque […]. Le doublement récent de l’appel d’offres photovoltaïque par Ségolène Royal, devrait toutefois relancer fortement la filière en générant 1 milliard d’euros d’investissements et plus de 5000 emplois. Depuis les annonces des premiers appels d’offres pour l’éolien en mer, en 2012, l’éolien s’impose maintenant comme la première filière ENR. »

Juste derrière, en 2015, les activités de recyclage et de dépollution ont permis la création de 1.200 emplois nets. Les activités de méthanisation représentent un flux régulier de créations d’emplois. Le véhicule électrique représente une filière émergente, lancée par des constructeurs traditionnels ou de nouveaux entrants.« 

Le ministère relève également que les investissements verts sont plus technologiques et industriels :

« Sur les 3.275 investissements créateurs d’emplois annoncés en 2015 et recensés par l’observatoire Trendeo, 170 sont liés au développement durable, soit 5,2 % du total. Les activités de R&D occupent 6,2% des emplois créés dans les secteurs durables, contre 3,2% pour l’ensemble des secteurs de l’économie. De la même façon, les emplois dans les secteurs durables sont à 41% d’emplois industriels, contre 19% pour l’ensemble des secteurs de l’économie.« 

Suit enfin une liste des principaux investissements recensés en 2015.

*

Le dossier de presse peut être téléchargé sur le site du ministère ou sur le site de Trendeo.

Un article de Dominique Pialot sur le site de la Tribune, La croissance verte crée des emplois bien réels.