Les maisons de retraite, un secteur économique très dynamique

//Les maisons de retraite, un secteur économique très dynamique

L’observatoire de l’investissement recense en permanence les annonces d’investissement et de désinvestissement dans tous les secteurs. Cet outil permet des analyses par territoire, par secteur d’activité ou par filière.

Parmi les secteurs les plus dynamiques, pour lesquels les annonces d’investissement sont très supérieures aux suppressions, figure celui des maisons de retraite.

Nous avons ainsi recensé 104 annonces concernant des maisons de retraite ou établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Cent de ces annonces concernaient des créations ou des extensions d’établissements existants – pour 4126 emplois créés, et seulement 4 portaient sur des fermetures ou réductions d’effectifs, pour 105 emplois supprimés.

Maisons de retraite par départementDétail des emplois créés par département

Dans leur ensemble, les projets recensés devraient créer 6 722 places supplémentaires, dont 15% de places dédiées à l’accueil de pensionnaires souffrant de la maladie d’Alzheimer.

Les quatre premières régions d’accueil de ces établissements sont : Midi-Pyrénées (12 créations, 1 fermeture), le Nord-Pas-de-calais (14 ouvertures), Provence-Alpes-Côte d’Azur (8 créations) et la Réunion (3 projets alors même que nous ne recensons les annnonces de l’outre-mer que depuis janvier 2010).

Les données de l’observatoire permettent de calculer plusieurs ratios complémentaires. On trouve ainsi (avec un échantillon limité dans tous les cas, certaines annonces ne mentionnant pas le montant de l’investissement, ou la surface de terrain, ou le nombre de pensionnaires accueillis) :

  • 0,6 emplois créés, par pensionnaire accueilli, en moyenne, avec un maximum de 1,4 emplois par pensionnaire et un minimum de 0,25 emplois par pensionnaire (un emploi pour 4 pensionnaires) ;
  • un investissement moyen de 120 000 euros par pensionnaire accueilli ;
  • une surface de 135 mètres carrés de terrain et de 55 mètres carrés de bâtiment par pensionnaire.

Ces données permettent d’illustrer la capacité offerte par l’observatoire de l’investissement d’obtenir rapidement, avec une grande facilité, les premiers éléments chiffrés nécessaires à une étude sectorielle plus approfondie.

Pour obtenir le détail de ces données, il suffit de s’abonner à l’observatoire de l’investissement, ou de commander un extrait – payant – de nos données sur excel. N’hésitez pas à utiliser pour cela notre formulaire de contact.

Voir aussi notre étude sur les investissements « verts », la filière automobile ou le bilan des investissements en 2009.

2016-11-04T12:39:39+00:0030 mars 2010|Territoires|