Un ralentissement des investissements industriels mondiaux au premier trimestre 2020

Récemment, nous avons participé à une conférence organisée par Eagle Alpha portant sur les données du Covid-19.

Nos données proviennent de notre base sur les investissements mondiaux. Nous avons retenu les 12 premières semaines de 2019 et les 12 premières semaines de 2020.

Quelques points :

Les investissements sont en baisse de 16 % en 2020, et les CAPEX en baisse de 51 %. La baisse des CAPEX est plus marquée pour deux raisons :

  • le montant moyen investi est passé de 440 millions de dollars en 2019 à 255 millions de dollars,
  • parmi les industries qui réduisent le plus leurs investissements, on trouve le secteur énergétique, très capitalistique (peut-être est-ce aussi le résultat d’une crise pétrolière qui a commencé au même moment). Les autres grandes industries les plus durement touchées sont l’alimentation, l’automobile et les équipements électriques.

L’industrie chimique est stable, tandis que les produits pharmaceutiques se développent, même si aucun des investissements annoncés dans ce secteur n’est lié au virus. L’ironie est que l’un des 9 investissements annoncés au premier trimestre dans les produits pharmaceutiques est un investissement de 520 millions de dollars de la société sud-coréenne Celltrion à Wuhan, en Chine. Il a été signé à Wuhan deux jours avant le lock-down.

Nous collectons des données parmi quelques milliers de projets par an au niveau mondial. Nos analyses, très détaillées par industrie ou par zone géographique sur trois mois, restent modestes. Néanmoins notre outil montre déjà des résultats intéressants.

Un grand merci à nos sponsors : FivesEDF et l‘Institut de la réindustrialisation.