Un classement de la compétitivité des régions européennes

Accueil/Sources, Territoires/Un classement de la compétitivité des régions européennes

Robert Huggins est professeur à l’Université de Sheffield. Il possède également un cabinet de conseil et d’études, Robert Huggins associates.

Le cabinet a classé récemment la compétitivité des régions européennes. La compétitivité est définie comme la « capacité d’une économie à conserver pour ses membres un niveau de vie croissant, en attirant des entreprises qui ont elles-mêmes des parts de marché stables ou croissantes dans leur secteur ». La définition retenue combine les notions de compétitivité et d’attractivité.

Pour construire un classement, les auteurs ont utilisé des données régionales (au niveau Nuts 1) pour les 25 pays membres de l’Union européenne en 2006 (la Suisse et la Norvège ont été ajoutées).

Trente cinq facteurs ont été pris en compte, regroupés en trois catégories :

– créativité (dépenses de R&D, intensité en R&D, dépôts de brevets),
– performance économique (taux d’emploi, productivité du travail, PIB/salarié, revenu, taux de chômage…),
– infrastructures et accessibilité (routes, autoroutes, véhicules, transport aérien fret et passagers, densité des autoroutes)

Chose rare pour des classements de ce type, le fichier intégral des données est accessible en ligne, avec le rapport détaillé. Il suffit juste d’une inscription (gratuite).

Les résultats du classement 2006 donnent la région de Bruxelles en première position, suivie du grand Helsinki (région d’Uusimaa) et de l’Île-de-France. Londres n’est qu’en neuvième position, en raison d’une faible R&D privée et d’une productivité plus faible.

La deuxième région française, Centre-est (Rhône-Alpes et Auvergne), est en 32ème position, le Sud-Ouest (Aquitaine, Limousin, Midi-Pyrénées) venant en 44ème position.

La part importante d’indicateurs relatifs (données par habitant) fait ressortir les très bonnes performances des « petits » pays. La Finlande place ainsi trois régions dans les 20 premières places.

Les auteurs ont aussi établi un classement par pays. Globalement, la France est, dans ce classement, en dixième position (perdant une place par rapport à 2004), la Finlande, le Luxembourg et la Suisse occupant les trois premières places. Le Royaume-Uni est en huitième position, l’Allemagne en douzième.

2016-11-04T12:40:01+00:00 11 juillet 2008|Sources, Territoires|